la porte

de grands changements à l’atelier .

Une belle porte vitrée qui laisse voir. Les passants découvrent qu’au 15 rue rené Leynaud, je travaille la terre. La porte métallique démontée va trouver sa place contre un mur. Je travaille désormais non plus derrière mais devant elle. Ma porte. Attachement. Combien de fois ai je donné un coup d’épaule pour l’ouvrir, combien de fois ai je réparé sa poignée qui n’était qu’une simple sangle de coton.

L’année 2014 m’apporte donc la lumière à l’atelier et une visibilité pour mon travail.

 

 

Laisser un commentaire