les patines

Ces petites pièces anciennes ont enfin trouvé leur patine. J’utilise la gomme laque diluée à l’alcool en passages succèssifs colorés , pigments rouge hélios, et pigments bleu de prusse. Les voilà protègées d’un vernis mat, juchée sur un pavé de granit.

Ces pièces crées dans les Ardennes appartiennent à ma recherche des joues à joues, corps à corps, à deux et si près l’un de l’autre, toujours plus près et jamais assez. On pourrait aussi dire « à deux pour ne faire qu’un ».